Cosmonaute.jpgRéalisé par Nicolas Alcala et le collectif Riot Cinema, coproduit par des millers d’internautes dans le monde entier.

Récit uchronique de science fiction, poème élégiaque, romantique, parabole philosophique et humaniste, Le Cosmonaute est tout cela, et également une aventure humaine à plus d’un titre. L’originalité du premier long métrage de Riot Cinema réside dans l’usage de nouveaux outils de financement comme le « crowdfunding » (production communautaire) et les licences Creative Commons dans sa production. Pour la première fois dans le monde, l’ensemble du film tourné sera disponible et téléchargeable gratuitement sur internet, y compris les rushs que chacun pourra réutiliser dans ses propres films grâce à la licence Creative Commons BY-NC-SA. C’est également le premier film espagnol à utiliser ces modes de financement.
Mais l’histoire du Cosmonaute est aussi celle de l’aventure spatiale, d’une aventure humaine à son apogée dans le contexte de la Guerre Froide, jusqu’à ce que les États-Unis gagnent la course à la Lune en juillet 1969, ce qui mettra un coup d’arrêt à la période la plus fulgurante de la conquête spatiale, une époque où l’humanité avait des rêves plus grands qu’elle. S’ensuivront les années 70, le premier choc pétrolier et les premières réductions budgétaires, les rêves de l’humanité s’accommodant mal des politiques de rigueur… Le Cosmonaute, c’est aussi une production collective dans une Espagne laminée par la crise, portée par des milliers de personnes qui ont voulu à nouveau rêver.

Le film commence par un personnage qui se souvient de ces années 60 où tout était possible, il nous raconte comment l’Amérique, fleuron capitaliste, s’était lancé dans la course à l’espace en mettant en place une agence unique financée par l’État, la NASA, alors que l’URSS, fleuron du collectivisme, avait mis en concurrence quatre agences spatiales, croyant dans les vertus de la compétition pour faire accomplir de plus grandes choses.
Une de ces agences avait développé un module très prometteur, qui aurait bien pu coiffer au poteau Neil Amstrong… qui a peut-être… et si ce battement de cœur que crurent percevoir les passionnés qui écoutaient les transmissions radio en provenance de l’Est était celui du premier homme soviétique sur la Lune… Le Cosmonaute est l’histoire de deux hommes et d’une femme pris dans le tourbillon de ces années-là, l’histoire de celui qui marcha sur la Lune et ce qu’il advint de lui, d’eux… de nous.

Espagne - 2013 - 1h30 - VOSTF - 1,92 Go résolution HD 720p (1280X720) - RiotCinema Creative Commons BY-NC-SA - (en supplément, une petite vidéo appelée OKBs qui précise le contexte de l’histoire du film).

À voir également en Vidéo en Poche sur la conquête spatiale : Soldat de Papier (Lion d’Argent à Venise en 2008) et le documentaire Gagarinland.