Rude-Boy-Story.jpgFilm documentaire de Kamir Meridja

Si les documentaires sur le monde de la musique fleurissent en nombre depuis quelques années, ceux qui réussissent à conquérir le grand écran sont extrêmement rare. Aucune raison de découvrir celui-ci par des chemins de traverses tant sa forme, sa force et sa dimension purement cinématographique le destinait inexorablement à une sortie dans les salles obscures. Avec Rude Boy Story, Kamir Meridja signe un vrai film de cinéma qui dresse le portrait touchant et d’une profonde humanité sur l’un des groupes phares du reggae hexagonal. Dub Incorporation, c’est ni plus ni moins que l’histoire d’une bande d’ados qui fonde un groupe de reggae sans se douter qu’ils compteront dix ans plus tard parmi les formations françaises les plus populaires…

Loin de n’être réservé qu’aux aficionados de reggae, Rude Boy Story est un vrai film de cinéma capable de rallier tous les curieux car il met en lumière un univers musical extrêmement riche et varié, animé par des musiciens hors pair et entièrement dévoués à leur public. Débordant de passions et d’émotions brutes, cette petite pépite visuelle (cadrage et montage live hors pair) nous fait vivre au rythme d’un groupe pour qui la musique est avant tout une histoire de potes c’est-à-dire tout sauf une histoire de frime, d’argent facile et de reconnaissance rapide. Plus qu’un film sur la musique c’est surtout une très belle histoire d’amitié que nous conte Kamir Meridja, l’histoire de la pugnacité et de la détermination d’une bande de pote, certes unie par la musique, mais aussi et surtout par une vision et des idées communes de ce que le mot collectif signifie.

Rude Boy Story revient ainsi sur la trajectoire singulière du combo stéphanois, placée sous le signe de l’indépendance et de l’auto-production. En effet, malgré son succès le groupe n’a pas succombé aux appels du pied des grosses majors et autres maisons de disques intégrées où les dollars coulent à flot. Fidèles à leur esprit de bande et à leur conception de l’indépendance, le groupe Dub Inc a fondé Diversité, son propre label, fait presser ses disques en direct et monte lui-même ses propres tournées. Un combat au quotidien avec ses bons et ses mauvais moments, racontés par le cinéaste, qui les a suivis caméra au poing. Kamir Meridja avait déjà réalisé pour Dub Inc. le clip de Métissage, a suivi le groupe pendant deux ans, en tournée, en studio et dans leur quotidien. Et si amitié, sincérité et partage était la clé de leur success story, on croise dans le film les nombreuses et fructueuses collaborations du groupe avec entre autres Tiken Jah Fakoly, Mike de Sinsemilia, David de Babylon Circus, Amazygh Kateb de Gnawa Diffusion, et bien d’autres… Rude Boy Story est donc autant un témoignage précieux sur l’indépendance artistique dans les années 2000, que l’aventure géniale de huit garçons à qui nous souhaitons de rester le plus longtemps possible dans le vent.

France - 2012 - 1h28 - 1,7 Go résolution HD 720p (1280X720).