Vieux-chats.jpg

Écrit et réalisé par Sebastian Silva et Pedro Peirano (qui nous avaient déjà donné en 2009 le savoureux La Nana, également disponible en Vidéo en Poche).

Il faut imaginer la rencontre, à Santiago du Chili, de la comédie italienne cruelle — comme L’Argent de la vieille — et d’un mélo mère-fille tordu d’Almodóvar. La mère est octogénaire, vit avec son compagnon, un peu plus vaillant qu’elle, en haut d’un immeuble résidentiel. Deux chats ventrus règnent sur l’appartement rempli de bibelots. Tout de suite, le film est captivant dans sa manière d’investir les lieux comme par effraction, en silence, pour surprendre le couple âgé encore au lit, à peine réveillé…

La Nana, le précédent film des deux auteurs, montrait le quotidien banal et invivable d’une bonne dans une famille bourgeoise. Ces deux-là ont le chic pour rendre spectaculaire l’espace domestique, pour faire parler les moindres recoins d’un logement, y révéler des drames passés ou en puissance. Cette fois, une panne d’ascenseur transforme l’appartement en prison. Si monsieur peut encore emprunter l’escalier et aller faire les courses, madame, qui marche difficilement, est piégée par l’étage élevé. Laissée seule un moment, elle se laisse rattraper par son Alzheimer, au bord de rejouer toute seule une célèbre scène hitchcockienne de salle de bains.

Un film d’angoisse ? Mais voilà que débarque la fille, Rosario, cocaïnomane en short, allergique au poil de chat. Elle voudrait, on le comprendra vite, s’approprier l’appartement via un document notarial prêt à signer. Elle est exubérante jusqu’au malaise, la mère et son compagnon l’accueillent froidement. Arrivera bientôt la compagne de Rosario, une monitrice de parachutisme prénommée Béatriz mais se faisant appeler Hugo. Un long bras de fer tragi-comique s’engage : quand on demande de l’argent à un parent, on demande souvent bien plus que de l’argent… (Louis Guichard, Télérama)

(Gatos Viejos) Chili - 2011 - 1h27 - VOSTF - 1,13 Go résolution DVD - Memento Films - avec Belgica Castro, Claudia Celedon, Catalina Saavedra, Alejandro Sieveking…