Mot-clé : HD

Howard-Zinn-une_histoire_populaire_americaine.jpg

Howard Zinn, une histoire populaire américaine

Film documentaire d’Olivier Azam et Daniel Mermet - « Du pain et des roses »« Si ceux qui tiennent les rênes de la société se montrent capables de contrôler nos idées, ils sont à peu près assurés de conserver le pouvoir. Nul besoin de soldats dans les rues. Nous nous contrôlons nous mêmes. » Howard ZinnEn 1980 paraissait aux États Unis le livre de Howard Zinn, Une histoire populaire des États-Unis, dans lequel il questionne les fondements de la nation américaine en écho aux premiers mots du préambule de la Constitution des États-Unis, « Nous, le Peuple » : de quel peuple écrit-on l’histoire ? « Tant que les lapins n’auront pas d’historiens, l’histoire sera racontée par les chasseurs ». Le 15 avril 1945, Howard Zinn larguait les toutes nouvelles bombes au napalm sur Royan et découvrait que…

Lire la suite

Comme-des-lions.jpg

Comme des lions

Film documentaire de Françoise DavisseLe film commence par la fin. Point de surprise puisque l’usine Peugeot d’Aulnay, fleuron de la marque durant des décennies a, malgré 4 mois de grève d’une partie de ses ouvriers, fermé ses portes en Avril 2014, victime des stratégies financières d’un grand groupe pourtant bénéficiaire et largement aidé par l’Etat. Dans la séquence d’ouverture, on voit quelques ouvriers autrefois grévistes dans leur usine à l’arrêt, en passe d’être démantelée, exprimer leur sentiment. Et étrangement, au lieu d’être hébétés, résignés, écœurés, ils ne se montrent pas peu fiers d’une lutte qui non seulement leur a apporté des avancées significatives mais a surtout prouvé la force de la solidarité ouvrière et sa dignité inaliénable. Vous l’aurez compris, Comme des lions est…

Lire la suite

Chomsky-et-Cie.jpg

Chomsky et Compagnie

Film documentaire de Olivier Azam et Daniel MermetL’alchimie magique de Chomsky et Compagnie, c’est la rencontre d’un des plus grands intellectuels vivants et de ses compagnons de pensée avec un trublion du paysage radiophonique hexagonal. L’intellectuel, c’est Noam Chomsky, linguiste, mais aussi décrypteur permanent de l’histoire de son pays, dont il a démonté depuis la Guerre du Vietnam les ressorts idéologiques, les manipulations médiatiques dans le cadre de la propagande de guerre autant militaire qu’économique. L’homme de radio, c’est Daniel Mermet, dont l’émission Là bas si j’y suis sur France Inter constituait alors le dernier petit espace de bonheur et de simplicité dans une radio publique engluée par la pensée dominante. Une émission qui donnait la parole généralement aux sans…

Lire la suite

Caire-confidentiel.jpg

Le Caire Confidentiel

Écrit et réalisé par Tarek Saleh - Grand Prix, Festival de Sundance 2016 - Grand Prix Beaune 2017, Festival international du film policier.Le titre donné par le distributeur français à cet excellent polar entièrement tourné au Caire est tout sauf anodin et particulièrement bien choisi : les amateurs du genre pensent immédiatement à L.A. Confidential de James Elroy et à son adaptation cinématographique très réussie, dont l’intrigue policière était indissociable de la radiographie sans complaisance du Los Angeles rutilant et pourri des années 50, gangréné par la violence, le racisme, l’anti-communisme et la corruption. Ici c’est Le Caire qui est soumis au même détecteur de mensonges, de combines, d’hypocrisies, de comportements mafieux. Nous sommes en 2011, peu après la révolution tunisienne…

Lire la suite

120-battements-par-minute.jpg

120 battements par minute

Un film de Robin Campillo. Scénario de Robin Campillo et Philippe Mangeot. Festival de Cannes 2017 : Grand Prix et Prix de la Critique internationaleIls étaient jeunes, fougueux, gourmands à vouloir goûter jusqu’aux fruits défendus. Certains timides, d’autres exubérants, de tous horizons et de tous styles. Tous avaient la vie devant eux et mordaient dedans à bouche que veux-tu, sans complexe, sans crainte, sans penser à s’économiser, ni à se protéger. Mai 1968 était passé par-là, puis 1982 avec des modifications de loi, un vent de liberté semblait vouloir balayer les préjugés rétrogrades. On avait le droit d’aimer qui on voulait ouvertement, ou presque, et on n’allait pas s’en priver ! Insouciance savoureuse des années 1990…Puis parvinrent des rumeurs lointaines, incertaines, sur une…

Lire la suite

Jeannette.jpg

Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc

Un film musical écrit et réalisé par Bruno Dumont. Adapté de Jeanne d’Arc et Le Mystère de la charité de Jeanne d’Arc de Charles Peguy. Musique originale de Igorrr. Chorégraphie de Philippe Decouflé.Si Bruno Dumont n’existait pas, il faudrait d’urgence l’inventer, tant il fait souffler à lui tout seul sur le cinéma français le vent insolent de la liberté, de la créativité, de l’audace et (c’est plus récent, depuis P’tit Quinquin et Ma Loute, disponible en Vidéo en Poche) de la fantaisie. Ce nouveau film, vision inénarrable de l’enfance de Jeanne d’Arc et réalisé pour Arte, en apporte une nouvelle preuve. Sur l’écran nos yeux ébahis découvrent, au milieu d’une campagne désolée, une comédie musicale dans laquelle des nonnes scandent des vers de Charles Péguy sur un fond musical mixant la…

Lire la suite

Paese-di-Calabria.jpg

Un Paese di Calabria

Film documentaire de Shu Aiello et Catherine Catella.C’est une bouffée d’espoir, un souffle d’optimisme qui nous arrivent de Calabre, cette pointe de la botte italienne, pas touristique pour une lire, contrairement à la Sicile toute proche. Plus précisément d’un petit village à l’intérieur des terres, Riace. Un village frappé, comme beaucoup d’autres dans le coin, par un exode rural qui ne date pas d’hier, dans cette région agricole et pauvre qui fut longtemps une très importante terre d’émigration, grossissant une diaspora calabraise particulièrement nombreuse en France, mais surtout aux Etats Unis – au point que les Calabrais sont plus nombreux hors d’Italie que dans leur région d’origine. A Riace, il s’est passé à la fin des années 1990 quelque chose d’improbable qui a inversé la…

Lire la suite

This-is-my-land.jpg

This is my land

Film documentaire de Tamara Erdre.Tamara Erde est née en Israël, a longtemps cru aux valeurs patriotiques de son pays, a fait son service militaire comme toute jeune fille israélienne… Et puis elle est devenue cinéaste et, désormais parisienne d’adoption, elle a pris ses distances. Constatant les errances et les mensonges de la classe dirigeante du pays qu’elle a servi, elle a voulu comprendre ce qui, dans le système éducatif qui l’a formée, contribue à faire accepter par la majorité de ses concitoyens une politique gouvernementale pourtant condamnée par une grande partie de l’opinion internationale. Et aussi interroger l’éducation de ceux qui étaient autrefois pour elle ceux d’en face, en Cisjordanie.Tamara Erde est allée à la rencontre des enfants et des enseignants d’une école de…

Lire la suite

Mecanique-des-flux.jpg

La mécanique des flux

Film documentaire de Nathalie Loubeyre.La Mécanique des flux est un documentaire filmé aux points clés des routes migratoires de l’Europe forteresse. Il donne des voix, des visages, des corps aux dits « migrants », « réfugiés », improprement appelés « clandestins », qui sont avant tout des êtres humains qui tentent de traverser les frontières à la recherche d’une vie meilleure.Ces portraits et ces paysages racontent la violence qui se cache derrière l’euphémisme de « contrôle des flux », exercé par les gouvernements nationaux et l’Union Européenne, notamment via Frontex, son agence de contrôle des frontières. Une violence qui s’exerce sur des hommes, des femmes et des enfants et qui révèle l’un des visages de l’Europe d’aujourd’hui.Nathalie Loubeyre donne à voir et à entendre les…

Lire la suite

Upstream-color.jpg

Upstream color

Écrit et réalisé par Shane CarruthDurant le prologue, qui semble longtemps déconnecté du reste de l’intrigue, deux adolescents ingurgitent un liquide qui les unit instantanément, leurs pensées et leurs gestes fusionnent… Quelques plans plus tard, un homme élève une culture de vers dans sa maison et les utilise pour créer une nouvelle drogue qui crée un mimétisme sensoriel chez ceux qui la prennent. Il séquestre une jeune femme chez lui et la drogue à son insu. Un jour, elle s’enfuit.Ce pitch alléchant n’est que le tout début du deuxième long-métrage de Shane Carruth (après Primer, disponible en Vidéo en Poche). Quant au reste du film, aucun résumé ne pourrait vraiment lui rendre justice. Ce n’est pas tant que l’histoire est trop abracadabrantesque pour ça (elle l’est juste ce qu’il faut),…

Lire la suite

Tikkoun.jpg

Tikkoun

Écrit et réalisé par Avishai Sivan - Prix Spécial du Jury, Festival de Locarno 2015.Tikkoun nous plonge de manière quasi ethnographique dans le quotidien d’une famille juive ultra orthodoxe… Le père est boucher kasher et son métier est marqué tout autant que la vie de son fils par des rituels inflexibles, en l’occurence ceux qui accompagnent l’abattage des bêtes selon les préceptes de la Torah. Pendant ce temps Haïm Aaron se rend chaque jour dès l’aurore à la yeshivah, étudiant toute la journée les textes sacrés après avoir fait ses ablutions. Dans ce monde très masculin, où la recherche spirituelle exclut les conversations trop prosaïques, les plaisirs, même les plus simples, sont de fait exclus : profiter par exemple d’un bain de soleil est considéré comme un péché. Haïm Aaron mène ainsi…

Lire la suite

Vengeresse.jpg

La Vengeresse

Film d’animation de Bill Plympton et Jim Lujan.Youhou ! Voilà le retour du cinéaste d’animation le plus cinglé, le plus indépendant, le plus délibérément américain que le monde des petits bonshommes qui bougent ait jamais connu, j’ai nommé Bill Plympton, grâce auquel on ne voit pas le temps passer. Son cinéma nous paraît tellement drôle, tellement enlevé, tellement libre qu’on n’arrive pas à croire que le bougre a déjà sept décennies et quarante ans de carrière ! Cette fois le jeune Plympton s’est acoquiné avec un gamin surdoué de 45 ans, Jim Lujan, et ce duo d’enfer nous offre un vrai festival pétaradant de pépées incendiaires aux formes exagérément protubérantes, de méchants caricaturaux, de sales gueules invraisemblables tout droit sorties de pénitenciers réservés aux serial killers,…

Lire la suite

The-Tribe.jpg

The Tribe

Écrit et réalisé par Myroslav Slaboshpytskiy (Grand Prix de la Semaine de la Critique, Festival de Cannes 2014). En langue des signes volontairement non sous-titrée.C’est un pari fou de cinéma. Un pari tenu au-delà de tout pronostic, de toute attente, qui fait de ce film une véritable révélation, une expérience à nulle autre pareille de radicalité productive, d’audace exaltante. Vous n’entendrez aucun dialogue dans The Tribe puisque tous les personnages – et les acteurs qui les interprètent – ou presque sont sourd-muets et s’expriment en langage des signes, que le jeune réalisateur a choisi de ne pas sous-titrer. Et c’est bien là que réside le coup de génie car ce choix, qui peut être déconcertant au premier abord, nous amène à nous concentrer sur l’étonnant et fascinant ballet des regards…

Lire la suite

Pursuit-of-loneliness.jpg

Pursuit of loneliness

Écrit et réalisé par Laurence Thrush (dont on vous propose déjà le très beau De l’autre côté de la porte).A Los Angeles, une femme âgée meurt anonymement dans un hôpital. À partir de là, quatre personnages sont les piliers de l’intrigue : une infirmière, une assistante sociale, une voisine – indiquée comme personne à contacter en cas d’urgence sur le formulaire d’admission – et un enquêteur des services publics. Tous partent à la recherche du plus proche parent de la défunte, on les suit durant les 24 heures suivantes. Le réalisateur Laurence Trush s’est plus d’une fois étonné de la population de la cité des anges souvent renouvelée, de ces nouveaux arrivants toujours désireux de venir s’installer dans cette ville où il réside lui-même. Un renouvellement incessant qui a son pendant…

Lire la suite

Client.jpg

Le Client

Écrit et réalisé par Asghar Farhadi (Festival de Cannes 2016 : Prix du scénario et Prix d’interprétation masculine pour Shahab Hosseini).Mystères de la traduction : le titre persan « forushande » signifie « le vendeur » et le film sortira en France sous le titre « le client »… Pas essentiel sans doute, mais garder en tête le sens du mot persan permet de mieux comprendre les ponts que Farhadi jette entre son histoire et la pièce de théâtre que jouent ses protagonistes… Emad et Rana sont en effet comédiens et on entre dans leur intimité au moment où approche la première représentation de La Mort d’un commis voyageur, dans laquelle ils interprètent les rôles principaux du père et de la mère, largement quinquagénaires.Dans la vie en vrai, ils sont bien plus jeunes, sans enfant, avec tout le…

Lire la suite

Ma-Loute.jpg

Ma Loute

Écrit et réalisé par Bruno Dumont.Nous sommes en 1910 dans la baie de Slack, quelque part entre Boulogne sur Mer et Calais, lieu de villégiature estivale pour les bourgeois de la métropole lilloise qui viennent profiter des bains de mer et des falaises offrant une vue imprenable sur les côtes britanniques, 40 km en face. Les Van Peteghem font partie de ces envahisseurs privilégiés. André (Luchini), industriel pompeux qui se pique de son bon goût pour l’architecture et les automobiles, vient là accompagné de son épouse, la fragile Isabelle (Valeria Bruni-Tedeschi), de leur deux filles et de leur neveu Billie. Complèteront bientôt le tableau des bourgeois en vacances le frère de Madame, Christian, et la sœur de Monsieur, Aude.Mais le séjour va être perturbé par de mystérieuses disparitions…

Lire la suite

Jardinier-qui-voulait-etre-roi.jpg

Le jardinier qui voulait être roi

Programme de deux courts-métrages d’animation (marionnettes), pour les enfants à partir de six ans. Voici deux films drôles et poétiques, un peu philosophiques, effrayants juste ce qu’il faut (les enfants adorent ça, mais pas trop petits !), qui reprennent quelques thématiques classiques des contes mais les transposent dans des univers singuliers, avec de délicieux anachronismes.L’histoire du chapeau à plume de geai (réalisé par Vlasta Pospisilova) : un vieux roi avait trois fils… Depuis bien des années, il était triste, mais triste ! Et rien n’y faisait. Jadis, quand il était jeune, beau, plein d’entrain et de curiosité, alors qu’il parcourait son royaume, il égara, dans une auberge perchée en haut d’une montagne son magnifique, son sublime chapeau à plume de geai. Persuadé qu’en le…

Lire la suite

Voyage-en-memoires-indiennes.jpg

Voyage en mémoires indiennes

Film documentaire réalisé par Jo Béranger et Doris Buttignol - Prix du Public du Festival International des Films de Femmes, Créteil 2004.Elle a la quarantaine, elle est née indienne, de la nation Kaska, membre du clan du loup ; c’était une gamine parmi tant d’autres, enlevée à sa famille pour être éduquée dans le cadre d’une campagne d’assimilation forcée, placée dans un pensionnat et ensuite dans une famille d’accueil de la société canadienne blanche. Sally Tisiga, puisque tel est son nom, a quatre ans en 1964 quand une voiture de la police canadienne se gare devant la cabane qu’elle habite avec sa mère, Minnie, dans une petite communauté du Yukon… Sally Tisiga sera notre guide tout au long du film. Elle va nous faire entendre sa voix, mais elle va également nous faire entendre une…

Lire la suite

Food-coop.jpg

Food Coop

Film documentaire de Tom Boothe.Food Coop fait résolument partie de ces films toniques et inspirants qui peuvent faire avancer un tout petit peu le schmilblick et œuvrer pour une vie meilleure. Au départ, un œnologue new-yorkais Parisien d’adoption : Tom Boothe. Il décide de réaliser un documentaire sur une expérience extraordinaire, méconnue chez nous bien qu’existant depuis 1973 à Brooklyn. À une période où il n’était pas encore question de l’importance du bio et des circuits courts, dans une mégalopole où l’on peut acheter des plats préparés à chaque coin de rue mais où il est très compliqué de se procurer des ingrédients naturels de qualité pour faire soi-même la cuisine sans débourser une fortune, la Park Slope Food Cop part d’une idée simple : si les consom’acteurs se mettent…

Lire la suite

Con-la-pata-quebrada.jpg

Con la pata quebrada

Film documentaire de Diego Galan.« La femme ne sert à rien ! » s’exclame un dandy dans un film espagnol des années 50. Parallèlement des femmes décrivent en chantant la tyrannie et la vanité des hommes… Dans un registre plein d’humour et d’ironie, ce documentaire expose la représentation de la femme dans le cinéma espagnol, des années trente à nos jours. Un voyage aussi instructif qu’amusant à travers 180 extraits de films illustrant les changements sociaux, l’évolution de la femme et l’histoire de l’Espagne. On suit par exemple, dans les années trente, sous la Deuxième République, une certaine libération sexuelle et l’acquisition par les femmes de droits fondamentaux comme le vote, le divorce, et l’avortement. Eh oui ! À cette époque, la femme espagnole pouvait déjà, dans certaines…

Lire la suite

- page 1 de 4