Mot-clé : IberiFilms

Con-la-pata-quebrada.jpg

Con la pata quebrada

Film documentaire de Diego Galan.« La femme ne sert à rien ! » s’exclame un dandy dans un film espagnol des années 50. Parallèlement des femmes décrivent en chantant la tyrannie et la vanité des hommes… Dans un registre plein d’humour et d’ironie, ce documentaire expose la représentation de la femme dans le cinéma espagnol, des années trente à nos jours. Un voyage aussi instructif qu’amusant à travers 180 extraits de films illustrant les changements sociaux, l’évolution de la femme et l’histoire de l’Espagne. On suit par exemple, dans les années trente, sous la Deuxième République, une certaine libération sexuelle et l’acquisition par les femmes de droits fondamentaux comme le vote, le divorce, et l’avortement. Eh oui ! À cette époque, la femme espagnole pouvait déjà, dans certaines…

Lire la suite

Barcelona-avant-que-le-temps-ne-l_efface.jpg

Barcelona, avant que le temps ne l'efface

Film documentaire de Victoria Vermejo, d’après le roman de Javier Baladia, également scénariste et protagoniste du film.La famille de Javier Baladia est une mine intarissable d’inspiration pour l’écrivain et scénariste, qui nous entraîne dans une plongée virevoltante, tendre et ironique, au sein de sa propre saga familiale. Au travers d’un récit truffé d’anecdotes romanesques, sinistres ou drôles, il se livre à une véritable chronique sociale autour de ce petit cercle protégé où barbotèrent ses ancêtres de la haute bourgeoisie catalane. Galerie de personnages déconcertants qui traversèrent leur époque avec désinvolture, insouciance, arrogance, mais avec la conscience de faire partie d’une élite qui se devait de faire honneur à son rang et de maintenir le titre prestigieux de « Citoyens…

Lire la suite

N_aie-pas-peur.jpg

N'aie pas peur

Écrit et réalisé par Montxo Armendariz « N’aie pas peur » chuchote le papa (Lluis Homar, toujours aussi juste, toujours extraordinaire) à sa fillette, « no tengas miedo ». Vous spectateurs, n’ayez surtout pas peur lorsque vous aurez pris connaissance du sujet du film, c’est une cicatrice qui ne finit pas de fermer. Une déviance. Quelque chose dont on n’aurait pas envie de parler ou de savoir que cela existe. Un fardeau, une marque laissée par une maladie, quelque chose qu’on voudrait à tout prix effacer de notre existence, et que l’on traite ici de la façon la plus naturelle qui soit. Qu’y a-t-il de plus instinctif que d’aimer son enfant ? De plus physique, de plus « normal » ? Cette incontestable « normalité » va tracer la ligne éditoriale du film, soutenue par une remarquable mise en…

Lire la suite

Poniente.jpg

Poniente

Écrit et réalisé par Chus Guttierez Poniente, c’est un vent toujours présent dans ce coin aride d’Espagne. Un vent qui agace les sens, porte les tensions à leur paroxysme, attise les passions. Là où jadis ne poussaient que les cactus, les hommes ont tendu, à perte de vue, des serres de plastique, qui donnent à tous les consommateurs d’Europe et d’ailleurs le bonheur de se gaver de tomates à Noël et de poivrons en février. C’est beau à voir, et seule la vraie mer, constamment agitée dans ce coin-là d’Espagne, faite de remous et de courants, vient faire barrage à cette étendue lisse qui dévore toutes les terres et que le vent fait constamment vibrer. Après des années à enseigner à Madrid, Lucia revient dans la maison de son enfance. Son père est mort. Les voisins et cousins s’attendent à ce…

Lire la suite

Luz-prodigiosa.jpg

La luz prodigiosa

Un film de Miguel Hermoso, écrit par Fernando Marias, musique d’Ennio Morricone - Prix du public au festival Cinespaña de Toulouse. Ce pourrait être un film fantastique, l’histoire d’un type revenu d’entre les morts pour l’accomplissement d’une tâche essentielle. Un film fantastique dont le scénario ne manquerait pas de culot et du culot le plus fantastique, puisqu’il mettrait en scène une icône de la guerre civile espagnole pour lui faire subir un destin inattendu qui laisserait sans voix plus d’un amateur de poésie tant l’icône en question appartient aujourd’hui au meilleur de l’humanité. Mais La luz prodigiosa est surtout la prodigieuse et improbable rencontre de Joaquim, petit paysan illettré, avec une gloire de la littérature miraculeusement revenue à la vie, rien que pour lui, pour…

Lire la suite

Apaga-y-vamonos.jpg

Apaga y vamonos

Film documentaire de Manel Mayol Le haut bio-bio est la partie supérieure d’un fleuve puissant qui dévale du plateau des Andes et arrose depuis la nuit des temps le territoire des Indiens Mapuches. Des citoyens gentils et accueillants, capables aussi de terribles révoltes qui firent successivement plier les Incas, les Espagnols qui laissèrent 40000 hommes sur le terrain, et les Chiliens obligés, in fine, de leur consentir par traité un statut indigène spécial, unique dans toute l’Amérique Latine. Mais un jour maudit, vers la fin du siècle dernier, la multinationale Endesa, première compagnie hydroélectrique d’Espagne et d’Amérique Latine, entreprit de s’approprier les terres des autochtones pour les noyer sous les eaux du barrage géant de Ralco. Ce que les Incas, les Espagnols et les…

Lire la suite